Une association d’usager du vélo, pour quoi faire ?

Préambule

A l’origine de la création de l’association, il y a la sensation tenace que les modes de déplacement « actifs » (ou « doux ») sont cruellement laissés pour compte dans notre société actuelle et dans les villes de la Confluence.

Nos villes, lentement transformées par le culte de la vitesse sévissant depuis quelques dizaines d’années, sont aujourd’hui pratiquement totalement dédiées aux transports motorisés rapides (voitures) ; en moyenne 80% de l’espace public leur est dédié1 ! La conséquence est gravissime : les piétons et les cyclistes se retrouvent étouffés, rejetés, rendus indésirables dans les rues de leur ville. Quiconque tente de marcher une demi-heure par jour en ville se rend compte de l’incroyable nuisance des véhicules motorisés…

Fort de ce constat et afin d’inverser la tendance, « Un Vélo Qui Roule » se donne l’objectif de promouvoir l’usage de la bicyclette comme moyen de déplacement.

Plusieurs moyens sont mis en oeuvre pour ce faire :

  • Un atelier vélo partagé, gratuit, permettant d’apprendre à devenir autonome sur son vélo, que ce soit pour le réparer ou l’entretenir,
  • Une activité d’information et de travail auprès des partenaires et acteurs intervenant sur les villes de la confluence (associations, mairies, etc.),
  • Soutien d’actions allant dans le sens de la promotion du vélo (la Convergence Francilienne, par exemple),
  • Tout autre idée est bien entendu la bienvenue…

Atelier

L’atelier

1 : Pour en finir avec la société de l’automobile, Marcel Robet, http://carfree.free.fr/pour_en_finir.pdf

CatégoriesNon classé