Le point noir du futur

Pour ce troisième article consacré aux points noirs du territoire Seine Aval, on remonte la Seine de Triel à Carrières et on passe le pont pour arriver à Poissy. Le pont de Poissy est un un point noir parfaitement identifié dans le dernier baromètre cyclable de la Fubicy. Cette vaste consultation invitait chaque d’entre nous à s’exprimer sur les tronçons à aménager en priorité (en orange) et les points particulièrement difficiles (ronds bleus). La zone qui emporte tous les suffrages est le pont de Carrières à Poissy.

Deux ans après, rien n’a changé et la traversée du pont à vélo reste très dangereuse (à lire ici : De Poissy à Cergy à Vélo !).

En 2008 un projet de passerelle piétons/vélos a vu le jour. On pouvait lire à l’époque que le projet est sur les rails et sera réalisé avant 2020 pour un coût estimé à 13M€. La municipalité de Poissy parlait ensuite de 2022 (passerelle sur la seine le projet dévoilé) et plus récemment dans le journal municipal d’une construction en 2025 pour un coût de 20M€. On se perd parfois dans les chiffres, mais à titre de comparaison GPSEO annonce cette année un « ambitieux plan vélo » avec 126 km de pistes cyclables et une enveloppe de 17M€. On peut donc légitimement se demander s’il ne serait pas préférable de sécuriser le pont de Poissy pour un coût estimé de 1M€ sans attendre la construction de cette hypothétique passerelle. La sécurité des cyclistes ne semble décidément pas être une priorité dans les Yvelines.

Future ligne de tramway T13

Un autre grand projet va bientôt bouleverser le plan de circulation de Poissy : l’arrivée du Tram 13 et ses pistes cyclables associées.

Tout va donc aller pour le mieux ces prochaines années comme le montre la vidéo du projet. Et bien à y regarder de plus près, on peut en douter.

Quand la ligne de Tramway descend la Rue Gambetta qui mène à la gare, juste au niveau de l’avenue du Maréchal Foch, la piste cyclable disparait et fusionne avec une voie en zone 30.

Disparition de piste

Sur l’axe partagé en zone 30, la vidéo ne représente que des voitures en oubliant les nombreux poids lourds qui l’empruntent aujourd’hui. On ne voit aucun cycliste (même virtuel) et on comprend pourquoi. Comment peut-on envisager une telle discontinuité sur un nouveau projet aujourd’hui qui se veut exemplaire et qui fait partie du REV V ? On peut donc commencer ici l’inventaire des futurs points noirs et celui là sera en bonne place dans la liste à moins que le bons sens l’emporte d’ici là et qu’un tracé alternatif voie le jour.

Encore un beau week-end

Le week-end dernier était particulièrement chargé avec le samedi une journée continue à l’atelier qui nous a permis de faire un peu de rangement et de partager un moment agréable avec les bénévoles de l’association autour d’un pique-nique royal pendant la pause du midi.

Le lendemain, nous étions invités par AVELEC à l’occasion d’une journée spéciale vélo électrique au parc de Théméricourt . Pour une fois, nous n’avions pas de mécanique à faire, l’organisation ayant convié un professionnel avec un camion atelier. Nous nous sommes concentrés sur la gravure, et ça tombait bien car nous inaugurions le nouveau système d’enregistrement Bicycode .

C’était une journée balades à vélos électriques et nous n’avons gravé que ça sauf un, où on a trouvé un petit morceau d’aluminium dans un paquet de carbone (pas encore opérationnel pour les cadres carbone mais ça va venir). Belle journée qui concluait un très beau week-end.

Atelier spécial

Ce samedi 12 juin, on fait journée complète à l’atelier. Le matin, la vélo-école et l’atelier fonctionneront comme d’habitude de 10H à 12H30.

A 12H30, on vous invite à venir partager un pique nique. Amenez ce que vous voulez, on s’occupe de la boisson.

L’après-midi sera consacrée au rangement de l’atelier : tri des vélos, démontage, rangement et réparations. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues ! Pas besoin d’être expert en mécanique, grand.e.s débutant.e.s accepté.e.s.

Balade dans le vexin

On s’échappe dimanche prochain dans le Vexin pour une boucle de 60 km sur la journée. Un peu de distance et quelques cotes assez pentues, l’aventure est donc réservée à des randonneurs expérimentés et aux possesseurs de vélos électriques (recharge possible sur le parcours). Le départ est fixé à 9H, l’inscription est obligatoire via le formulaire (tous les détails vous seront transmis après l’inscription).

Possibilité limitée de location de vélos électriques (4 vélos disponibles) pour l’occasion (à préciser lors de l’inscription). Le tracé ci-dessous indique 40 km et ne compte pas les 20 km du retour entre Théméricourt et Maurecourt (le parcours fait donc bien 60km)

Nous avons atteint le nombre maximal de participants, l’inscription est close.

Belle journée !

Ce dimanche 23 mai, le Collectif vélo Seine Aval appelait à la vélorution pour dénoncer le manque d’infrastructures cyclables. La mobilisation a été exceptionnelle ce dimanche 23 mai. Des centaines de cyclistes ont convergé jusqu’au parc du peuple de l’herbe à Carrières-sous-Poissy pour réclamer des itinéraires cyclables sécurisés et continus.

Apportez votre soutien en adhérant aux associations membres du Collectif vélo Seine Aval et en participant à l’opération #YesWeBike .

C’est la VÉLORUTION !

Dimanche 23 mai 2021, tous à vélo jusqu’au Parc du Peuple de l’Herbe !

Les habitants de la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O), de plus en plus nombreux à se déplacer à vélo, se mobilisent pour être écoutés et obtenir les aménagements cyclables qui répondent concrètement à leurs besoins !

Continuer la lecture de « C’est la VÉLORUTION ! »